Fil d’Ariane du forum – Vous êtes ici :ForumLA VIE DU FORUM: Vos véhicules/Vos restaurationsGS Club 1972.
Vous devez vous identifier pour créer des messages et des sujets.

GS Club 1972.

12

Bonjour,

 

Presque tout est dans le titre. Il y a presque 3 ans, je m'entiche d'une GS Club 1220 de 1972 bleu "Grigan".  J'étais pourtant parti sur une GSA pour son tableau de bord digne d'une série de science fiction des années 70. Mais la GS n'attendais que moi et au final son charme désuet à su faire son effet. Ce modèle n'a pas de baguettes latérale, pas d'antenne, elle est la plus fluide possible et c'est ce qui me plait.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire la rouille n'avait pas dévasté la bête. Les surprises étaient ailleurs. la sellerie qui ce volatilise rien qu'en la regardant, le moteur avec deux culasses différentes, le soyage d'une tôle à l'envers, le tout copieusement couvert d'étain. Et un capot qui à du subir le même test qualité que le hayon arrière de la BX avec la carabine !!! Et bien d'autres encore faut pas pousser c'est une Citroën.

La GS est encore en cours de restauration mais le puzzle prends forme. Le but est d'en faire une voiture utilisable au quotidien et non une pièce de musée donc pas de carte collection, elle doit passer le CT tous les deux ans et vierge pour rappeler que les ingénieurs ont conçu une voiture et pas un Koendelietzsche.

On est donc parti de ça:

 

Fichiers téléversés :
  • GS-Grignan.jpg

Ah oui, c'est vrai, qu'elle avait des sièges en serviettes de bain.

Même avec une sellerie neuve, il est encore possible de craquer pour des housses  bleue à poil long. !!!

une belle moumoute sur le volant serait la touche finale , à voir .

Ah ben c'est un tout. Le couvre volant c'est la petite touche classe!

Les entrailles de la bête.

 

 

Fichiers téléversés :
  • IMG_20180308_130138.jpg
  • IMG_20180308_165644.jpg

Sur ces images, on ce rend compte que le moteur n'est vraiment pas très gros. Il est loin de l'habitacle et donc plutôt silencieux par rapport à ce que l'on peut entendre chez VW. Un compresseur d'époque trouverai peut être sa place. 🙂

C'est vrai que le moteur ne parait pas très gros ; en tassant un peu ça rentre sur une deuche ?

Ça rentre, mais c'est le châssis qui ne suit pas.

Citation de Xavier le 20 octobre 2019, 19 h 32 min

Il est loin de l'habitacle et donc plutôt silencieux par rapport à ce que l'on peut entendre chez VW.

Je pense surtout que cela vient de la conception et de l'âge des deux moteurs.

La conception du flat VW remonte en gros au milieu des années 30. Le bloc de la G quant à lui est une conception de la fin des années 60, avec double courroie de distribution et arbres à cames en tête, donc forcément moins bruyant.

 

12